Java versus C++ (2nd round)

j’avais mis en ligne un premier résultat de test montrant que Java pouvait concurrence C++ dans le registre de la performance.

Afin de compléter ce premier résultat, j’ai poursuivi ma comparaison en accroissant le volume de calcul à réaliser ( volume des données et précision de calcul). Ce 2nd résultat confirme le premier test et encore une fois, la version Java de mon programme est autant performante (ou aussi peu pour les mauvaises langues) que ma version C++.

Voici les résultats :

C++/MPI

nb Dec Tps moyen Tps tot Prec moy Prec U
1 693,49 693,49 -5,39E-004 8,51E-004
2 689,225 1378,45 1,50E-005 7,65E-004
4 496,445 1985,78 -5,48E-005 5,12E-005
8 212,62 1700,96 2,54E-005 1,43E-005
16 89,039375 1424,63 3,14E-005 8,89E-006

Java/Jace

nb Dec Tps moyen Tps tot Prec moy Prec U
1 608,1793823242 608,1793823242 4,87E-007 1,53E-003
2 596,3627929688 1192,7255859375 -1,43E-004 7,35E-004
4 492,4767684937 1969,9070739746 -4,16E-010 4,22E-004
8 197,4866099358 1579,8928794861 -1,61E-005 8,70E-005
16 88,004909873 1408,0785579681 6,35E-006 1,15E-005

Voici les conditions de test :

Java utilisée :
java version « 1.6.0_16 »
Java(TM) SE Runtime Environment (build 1.6.0_16-b01)
Java HotSpot(TM) 64-Bit Server VM (build 14.2-b01, mixed mode)

C++ : (Configuration du mésocentre)
Option d’optimisation -O2 (à vérifier la compatibilité de cette option
avec ICC)
Compilateur : ICC
MPI : openMPI (Intel)

L’ensemble des tests ont été réalisé sur mésoshared un jour de calme ^^

Java Vs C++

Quand un logiciel est en cours de phase initial ou lors d’un changement majeur, la question du choix du langage peut être posé.

Mon projet étant essentiellement basé sur de l’apprentissage de réseau de neurones, la performance se doit être maximum … Et pour beaucoup, C++ s’imposerait donc sans équivoque.

Oui mais, cette évidence est peut être à remettre en cause. Dans mon cas, et pour des raisons de recherche, j’ai réalisé une version Java et une version C++, ce qui donnera en parallèle, une version utilisant MPI et l’autre utilisante JaceMPI, un environnement en cours de développement.

Le premier résultat est sans équivoque, pour un apprentissage rapide :

C++ => 11.8 s
Java => 10.7 s

La différence n’est pas flagrante … mais le langage en tête n’est pas celui attendu.

DoseViewer, interface graphique pour Neurad

Quelques petites informations sur le projet Neurad.

Bien que le site de Neurad soit maintenant fermé depuis quelques mois, son développement est toujours en cours. Ces derniers temps, le travail a surtout porté sur l’interfaçage du logiciel.

Le choix du Toolkit graphique reste QT et je vous propose un premier aperçu d’écan :

C’est du basique et il reste encore du travail, mais maintenant que les premières briques sont placées, le reste devrait avancer plus rapidement. Tout est une question de priorité.

Si vous avez des remarques ou des demandes particulières, n’hésitez pas.

Astuce de prog

Cet article/section n’est pas un. Il va simplement me permettre de lister une petite série d’astuces ou de techniques qui peuvent être utiles … et que l’on met souvent un temps fou à retrouver.

Astuce 1 : Spécifier le nombre de digits d’un nombre (Très utile quand le lecteur associé aux programmes demande un format strict)

Utilisation de la STL

std::ostringstream oss;
oss <

la fonction fill va permettre de présenter le nombre rg avec obligatoirement 3 digits (120 -> 120 mais 1 -> 001)

Astuce 2 : Faire un tri rapide sur une liste.

Si vous avez besoin de QT dans votre développement, et que à certains moment, vous devez faire appel à des techniques de tri … Le plus simple est de laisser à l’environnement QT faire le tri à votre place.

Pour ce faire, il suffit d’utiliser des QList et, son tri se limitera à l’appel à la fonction suivante :

qSort(listeMat.begin(), listeMat.end(), qGreater());

Dans ce context, listeMat correspond à une liste d’entier, mais si vous travaillez sur des listes d’objets, il suffit de ré-implementer les méthodes qGreater pour votre objet.

Qt-Creator, un IDE performant

Travaillant sous Linux, et maintenant également sous Windows … Je me retrouve à rechercher un IDE pouvant être efficace sous les deux systèmes. Mon précédent choix était Eclipse accompagné de CDT qui me permettait d’avoir un IDE relativement opérationnel et facile d’utilisation.

Parce que je suis adepte du changement et parce que j’ai du refaire du développement à l’aide QT, je me suis décidé à utiliser l’IDE dédié qu’est QT-Creator …

Après 15 jours d’utilisation quotidienne, et hormis un petit problème de charset « problématique » entre les deux systèmes, je pense le garder encore un petit moment.

Ses plus :

– La génération automatique de Makefile via le .pro … C’est propre à QT, et pas QT Creator, mais cela facilite la construction du projet.

– La présentation du code (indentation, coloration syntaxique, …) très efficace.

– Le debugger intégré, avec visualisation des états mémoires, des valeurs des variables, bien pratique.

Enfin, tout cela pour dire que QT-Creator est un bon IDE, qui n’est pas limité à la production de code QT, qui est gratuit et multi-plateforme … et qui semble moins lourd qu’Eclispe et visuellement plus agréable (mais cela reste subjectif).

++

Ps : Qt sur le site de Nokia  :  ICI

Offre d’emploi HPC

Parce que hormis la localisation, j’y aurais bien répondu :

Ingénieur Développement GPU/HPC

Le Consortium Scilab recrute un Ingénieur Développement GPU/HPC à compter du 1er novembre 2010.

Type de contrat : CDD de 18 mois (possibilité de CDI à terme) à compter du 1er novembre 2010
Rémunération : entre 35k€ et 40k€ brut/an selon diplômes et expérience
Lieu : INRIA – Centre de recherche de Rocquencourt (navettes à disposition)
Environnement

Scilab (www.scilab.org) est un logiciel de calcul numérique issu des recherches menées à l’INRIA et développé aujourd’hui au sein de la fondation DIGITEO par le Consortium Scilab regroupant académiques et industriels dont l’objectif est de faire du logiciel l’outil de référence international aussi bien dans l’industrie, dans la recherche que dans l’enseignement.

Scilab est un logiciel libre fortement diffusé dans le monde entier. Le travail proposé se déroule dans le cadre du développement professionnel d’un logiciel libre en liaison forte avec de nombreux partenaires et soutenu par une communauté dynamique.
Missions et activités

Dans le cadre du projet OpenGPU (http://www.opengpu.net/) et afin de renforcer notre équipe de recherche et développement, nous recrutons un développeur.

Le projet OpenGPU vise à valoriser l’utilisation des GPU (Graphics Processing Units) par la création d’un ensemble logiciel en fédérant les efforts des différents partenaires du projet.
L’implication de Scilab dans OpenGPU a pour but d’intégrer les possibilités offertes par le GPU dans la plateforme Scilab tout en simplifiant l’accès à cette technologie.

Sous la hiérarchie du responsable des développements et en collaboration avec l’équipe de R&D, vous aurez pour missions de :
– Développer et étendre les composants GP-GPU de Scilab,
– En fonction de vos compétences, participer aux développements de différentes tâches HPC (OpenMP, MPI, parallélisation de l’interprète, etc.).
Compétences et profil

* Connaissances professionnelles nécessaires :

– Programmation GPU (CUDA, OpenCL).
– Expert C/C++.
– Programmation multithread.

* Connaissances professionnelles appréciées :

– Utilisation d’outils de versioning (SVN, GIT).
– Processus et outils d’assurance qualité logiciel.
– Expérience en programmation d’interprète (AST, JIT, etc.)
– Expérience d’utilisation de Scilab.
– Maîtrise de l’anglais.

* Qualités humaines :

– Autonomie et sens de l’organisation.
– Rigueur, réactivité et sérieux.
– Esprit d’équipe.

Vous êtes à la recherche d’un travail motivant dans une équipe jeune et dynamique ? Venez nous rejoindre !

Lettre de motivation + CV à adresser à : job@scilab.org